{{ cart.count }} Suivre ma commande
Livraison gratuite en France métropolitaine Garantie 2 ans Engagement responsable

1duvetpour2 de passage au Groenland, on vous raconte tout !

Rencontre


Ce mois ci, nos ambassadeurs REZIN, Amanda & Camille (@1duvetpour2), nous emmènent dans une aventure incroyable. Un voyage hors du commun et des sentiers battus qu'ils ne sont pas prêts d'oublier. Nous les avons retrouvé pour un en savoir plus sur ce périple polaire.

Parlez-nous un peu de vous !

Je me présente, Amanda, originaire de la Rochelle, juriste et passionnée de voyages. C’est moi qui ai imaginé et créé notre blog Un Duvet pour Deux, dont je suis la plume.

A mes côtés il y a Camille, conseiller spécialiste chez Voyageurs du Monde et Brand Content Consultant. Il est également entrepreneur (Someoneshoes, Bivouak) et son talent de photographe donne toute sa dimension esthétique à notre blog.

En couple depuis 7 ans, nous vivons pleinement et passionnément chaque instant tout en profitant de ce qui nous réunit : les voyages et le goût de l’aventure.

Amoureux de photographie, d’aventure, de sports de montagne et de glisse, nous partageons nos aventures via le blog avec celles et ceux qui, comme nous, cherchent à aller au-delà du tourisme de base. Nos différentes passions nous amènent à pratiquer des activités variant au fil des saisons et au gré des pays que nous découvrons : surf / voile / paddle / randonnées / apnée / ski de rando / trail.

Comme vous l’aurez compris on est plutôt actif et c’est ce qui nous a amené au projet Face au 66° NORTH.

Qu’est-ce que le projet FACE au 66° au Groenland ? Quels en sont les enjeux ?

Imaginé depuis près de deux ans par Camille, FACE AU 66° NORTH est un projet d’expédition sportive en autonomie et en couple au Groenland. Nous sommes donc partis du 15 au 25 mars explorer la région de Tasiilaq en ski nordique et pulka. Cette aventure est tout d’abord un véritable défi sportif : un itinéraire en bivouac d’une centaine de kilomètres en autonomie complète ski /pulka avec un deuxième enjeu et pas des moindres, celui de recueillir les témoignages des populations locales sur l’impact chez eux du changement climatique. 

Pourquoi cette destination ? Quelles sont les étapes que vous avez parcourues ?

Pourquoi le Groenland ? C’est une question à laquelle il est facile de répondre. Tout simplement parce que le Groenland est sauvage, peu exploré et pas facile d’accès. Une destination que l’on pourrait qualifier de confidentielle et c’est justement le moteur d’1duvetpour2. Et comme toute destination peu explorée, le Groenland se mérite. Ce voyage s’est donc déroulé en plusieurs étapes. Après une première escale à Reykjavik pour un point logistique et un coucou au petit frère de Camille, nous avons ensuite regagné le village de Kulusuk (2h de vol) avant un transfert en hélicoptère pour Tasiilaq

Vous le découvrirez en lisant prochainement nos récits sur le blog : lorsqu’on prépare un voyage au Groenland, la patience est le maitre mot. Mauvaises conditions météo, avarie technique sur l’avion ou l’hélicoptère, il faut en prendre conscience avant le départ. C’est donc avec un décalage d’un jour que nous effectuerons, depuis une toute petite piste, le transfert en hélicoptère vers Tassilaq. Point de départ de notre expédition mais également plus grande « ville » de ce fjord, c’est depuis la RED HOUSE que nous sommes partis en ski nordique et pulka rejoindre le village de Tiniteqilaaq. Une sacrée aventure riche d’innombrables souvenirs.

Comment vous êtes-vous préparés pour faire face à ces conditions extrêmes ? Quelles ont été vos craintes ?

 Le projet a été amorcé par Camille il y a deux ans avec la recherche d’information sur la destination, la préparation de l’itinéraire et la logistique nécessaire à la réalisation d’une telle expédition.

 Nous nous équipons déjà depuis plusieurs années pour réaliser nos projets de voyages et pour le Groenland nous avons complété notre matériel par de l’équipement adapté « Grand Froid ».

Nous avons pu compter sur quelques partenaires de cordée comme Millet, PIXUM, Sea To Summit, Columbia tout comme vous sensible à ce projet. 

Cette expédition au Groenland c’est une véritable aventure qui ne peut se dissocier de certaines craintes. Impossible pour moi, de ne pas m’inquiéter d’une rencontre fortuite avec un ours blanc, la peur de traverser la banquise. Pour Camille, c’était la perte de ses repères dans ce paysage tout blanc avec une météo parfois extrême.

Pour résumer c’est un mélange d’excitation et de peurs qu’au fil de notre séjour nous avons pu appréhender pour finalement nous enrichir d’une nouvelle expérience : évoluer en autonomie dans un pays propice aux conditions extrêmes.

Et finalement, le Groenland ça donne quoi ? 

Finalement, le Groenland c’est pas mal ! Vous l’aurez bien compris ça sonne comme un léger euphémisme. Pour tout vous avouer, cette expédition compte parmi nos plus belles expériences de voyage. Des souvenirs créés de toute pièce comme nous ne pouvions nous l’imaginer. Et puis la dimension sportive et la technicité du terrain ont décuplé certaines émotions.

Quels sont les indispensables du parfait aventurier ?

C’est au fil des voyages, des aventures et de nos expériences que nous avons appris à sélectionner et adapter nos indispensables. L’indispensable est souvent matériel mais pour cette expédition, il nous aura fallu faire preuve de beaucoup de mental, de patience mais aussi d’ingéniosité. 

 

Qu’avez-vous vu que vous n’aviez jamais vu nulle part ailleurs ?

Etonnamment, je vais dire les icebergs. En effet, nous avions déjà vécu d’incroyables expériences en Alaska et en Islande. Pour autant, la traversée sur la banquise au milieu des icebergs emprisonnés dans la glace, reste pour nous deux un moment exceptionnel. Par ailleurs, on ne peut pas ne pas parler du ressenti unique sur la vie car les populations locales ont un rapport au temps bien différent de notre quotidien. 

A votre retour, comment souhaitez-vous sensibiliser vos lecteurs au réchauffement climatique ? Avez-vous vocation à les sensibiliser ? 

Nous n’avons pas la prétention de changer les choses ni même le monde moderne dans lequel on vit. Cependant, nous souhaitons apporter notre témoignage sur les échanges avec les locaux à travers une exposition mais aussi autour d’un film relatant notre expérience.

Quels sont, à terme, les objectifs de « 1duvetpour2 » ? Quels sont vos projets et voyages à venir ? 

« 1duvetpour2 », c’est un couple, de l’amour et de l’aventure. On espère encore de nombreuses expéditions dans de nouvelles contrées encore préservées du tourisme de masse. 

Nous sommes toujours assez secrets sur nos futures destinations. Mais alors pourquoi ? Tout simplement car nos envies de voyage varient au fil des saisons mais aussi des activités que nous projetons de faire sur place. Bien entendu, il y a des destinations que nous rêvons de découvrir et pour lesquelles nous réfléchissons et travaillons sur la façon dont nous allons les explorer… en tandem peut-être ? Cherchez !

Quel a été votre voyage le plus marquant ? Et pourquoi ?

On l’attendait cette question !! Et c’est toujours difficile d’y répondre car à nos yeux chacun de nos voyages est unique : des souvenirs, des coups de cœurs partagés avec toujours cette quête d’émotions et l’envie d’être surpris.

Nous pensons que c’est en variant notre approche des voyages que nous arrivons à être toujours émerveillés. Découvrir une nouvelle destination autour d’un projet sur des formats différents : road trip, bateau, vélo, à pied ou bien désormais en ski / pulka !

Plutôt safari et chaleur écrasante ou grande étendue de glace ? 

Encore une fois difficile de faire un choix. Les deux (ah ah). Nos deux derniers grands voyages à 4 mois d’intervalle nous ont beaucoup marqué. Difficile de choisir entre notre road trip en Namibie et notre expédition en ski nordique et pulka au Groenland.

Deux pays parfaitement différents : des terres de contrastes qui nous ont beaucoup marqué, deux pays témoins des incroyables panoramas qu’offre notre belle planète et qu’il nous faut préserver !

Le mot de la fin ?

Pour ceux qui ont tenu jusqu’ici, on ne peut évidemment pas finir sur un seul mot mais avec ces quelques lignes. FACE AU 66° NORTH c’est une aventure humaine avant tout, de belles rencontres en amont et pendant le projet, des souvenirs impérissables malgré des doutes, des douleurs, des éclats de rires et parfois même des pleurs. Cette aventure en Pulka tant rêvée nous en a parfois véritablement fait « baver » et pourtant, nous sommes fiers d’avoir relevé ce défi sportif. Au total plus de 100 kilomètres parcouru en ski nordique avec 4000m de dénivelé positif sur 8 jours en autonomie complète. On a reçu un accueil particulièrement chaleureux au Groenland et malgré les difficultés de communication, un sourire, la gestuelle et les invitations que nous avons reçues parlent d’elle mêmes.  

Encore merci du fond du cœur à vous pour votre précieux soutien !