{{ cart.count }} Suivre ma commande
Livraison gratuite en France métropolitaine Garantie 2 ans Engagement responsable

Les États-Unis, d'Ouest en Est

Carnet de voyage


Gregory, c'est le photographe amoureux de grandes étendues qui nous avait plongé dans son Road-Trip à travers l'Écosse. Nous le retrouvons aujourd'hui pour le récit d'une traversée des États-Unis hors des sentiers battus.

Après deux Road-Trips de plusieurs milliers de kilomètres aux USA nous pensions avoir une bonne connaissance de ce pays. Il n'en était rien ! Nos premiers voyages autour de la côte Ouest et des grands parcs nationaux de la Californie, de l'Arizona et de l'Utah (pour le 1er) et la traversée de l'Oregon, de l'Ohio et surtout des entendues sauvages du Wyoming le parc de Yellowstone et de Grand Teton (pour le 2ème), nous avaient offerts des paysages que tous les qualificatifs ne suffiraient pas à définir...

Au moment du choix de la destination de notre grand voyage annuel, nous avions laissé de côté les États-Unis : "Cette fois, on change ! Canada... Argentine....Afrique du Sud... »

Puis finalement, de fil en aiguille, ce pays qui fut un vrai coup de cœur pour nous revint dans les discussions. Un voyage qui nous emmènerait, cette fois, vers des contrées inconnues, plus sauvages et inhospitalières aux premiers abords.

Nous avions des envies de grandes étendues, de solitude, de paysages sauvages et de milliers de kilomètres pour s'imprégner à nouveau de ce pays. Le choix était fait ! Ce sera à nouveau les USA, mais pour cette fois les traverser d'Ouest en Est pour découvrir l'Arizona, le Nouveau Mexique, le Texas, l'Arkansas, la Louisiane... Les grandes lignes étaient tracées, il n’y aura pas de boucle cette fois. Nous atterrirons à Los Angeles et repartions de Houston.

Dès notre arrivée, le mot d’ordre était de s’échapper du gigantisme et de la frénésie de Los Angeles pour retrouver les grands espaces que nous aimons. Après avoir récupéré notre voiture nous quittons la Californie pour arriver en Arizona, dans la région de Sedona et du Red Rock National Park. Le séjour est lancé.

Nous en prenons plein la vue, dès notre arrivée. Des montagnes des roches aux reflets rouges & beiges, de hauts plateaux, des canyons et des forêts de pins à perte de vue, le parc de Sedona mérite vraiment qu'on s'y attarde. Nous y passerons 2 jours à nous balader et à randonner.

L'étape suivante fut le Saguaro National Park au sud de l'Arizona. Plus nous descendions vers le Mexique, plus la chaleur s'intensifiait et la végétation devenait aride. Avec Saguaro le dépaysement fut total, des cactus à perte de vue, de grandes plaines et étendues désertiques. Nous nous lançons pour une randonnée de 5h, le « Hugh Norris trail ». Un effort important compte tenu de la chaleur écrasante (30-35 degrés au départ sans aucune ombre) mais une vue époustouflante à l'arrivée !

 

Nous reprenons la route, direction Est, vers des zones de moins en moins peuplées. Nous en profitons pour visiter le Chiricahua National Monument composé de canyons, falaises et surtout des hauts monolithes créant des labyrinthes naturels géants.

Le parc suivant fut un véritable coup de cœur. White Sands National Monument, et ses étendues gigantesques de sables blancs, en plein milieu du Nouveau Mexique. Une attraction assez touristique mais qui mérite qu'on s'y attarde. Notre chance, une tempête de sable rendant la visite difficile, mais nous laissant le champs libre ! Personne à l'horizon ! Nous y passons 2 jours afin de profiter au maximum et de prendre le temps de se perdre au milieu des dunes immaculées (non non ce n’est pas la neige !). Un paradis pour tout photographe en herbe !

 

Avant d’attaquer la suite du séjour, nous nous sommes attardés à Guadalupe Mountains National Park à la frontière entre le Nouveau-Mexique et le Texas. C’est dans ce parc que se trouve le sommet le plus haut du Texas avec plus de 2500 mètres de hauteur. La vue sur El Capitan en repartant vers le sud vaut à elle seule le détour !

 

Après de nombreux kilomètres parcourus nous arrivons au parc de Big Bend National Park au cœur du désert de Chihuahua. Méconnu et fascinant, sauvage et gigantesque. Ce parc abrite une chaîne de montagne et est seulement séparé du Mexique par le Rio Grande! Nous y passerons 3 jours à randonner et découvrir chacune des zones. Ce parc, riche en animaux sauvages, se visite plutôt entre octobre et avril car les températures peuvent être extrêmement élevées. Nous avons énormément marché et profité des paysages variés qu’offre ce lieu. Attention à la réservation des nuits qui même hors saison est problématique puisqu’il n’y a que peu de villes autour.

Avant de repartir, nous profitons d'un magnifique ciel étoilé dans l'un des rares lieu de la planète sans pollution lumineuse.

 

La suite de notre Road-Trip laisse place à beaucoup d’improvisation. Des motels réservés à 22h00, des centaines de kilomètres de détours, des balades jusque dans les forêts sauvages de l’Arkansas ou dans les bayous de Louisiane entourés d'alligators, moustiques et serpents.

Le bilan de ce périple hors du commun ? 8000km parcourus en 3 semaines, 200km de randonnée à pieds, une grosse averse, et 6 états traversés. Les États-Unis ont réussi, une fois de plus, à nous surprendre et nous en mettre plein les yeux.

Grégory & Flo