{{ cart.count }} Suivre ma commande
Livraison gratuite en France métropolitaine Garantie 2 ans Engagement responsable

Le P'tit Reporter I Voyager seul(e)

Rencontre


Rencontre avec Olivia, Journaliste-Reporter, qui a décidé de faire de sa vie un rêve. Après une rencontre déterminante, et depuis ses 18 ans, celle-ci arpente le monde lors de voyages et expéditions de plusieurs mois. Souvent seule, parfois accompagnée, Olivia s'intéresse aux cultures, civilisations et découvertes réalisées dans chacun des pays qu'elle visite.

Aujourd'hui, Olivia nous en dit plus sur son travail, sa démarche, mais également sur comment dépasser ses peurs et se lancer dans un voyage en solitaire. Rencontre !

  • Hello Olivia ! Qui es-tu ? Peux-tu nous raconter ton histoire ?

Je m'appelle Olivia, j'ai 23 ans et après avoir achevé mes études de journalisme, il y a un an, j'ai décidé de partir pour 8 mois de Tour du Monde en solitaire ! J'avais l'habitude de voyager seule dès que j'en avais l'occasion, et surtout aucune envie de me mettre à travailler derrière un bureau pour le moment. J'ai donc ouvert mon blog Le P'tit Reporter. J'avais en tête de réaliser des Documentaires vidéos sur les pays que je visitais, leurs cultures, coutumes, populations... J'ai eu la chance de découvrir 12 destinations pendant ce Tour du Monde et j'ai essayé de partager ces aventures avec ma communauté du mieux possible. J'avais à coeur de montrer la réalité de mon voyage, les belles rencontres, les beaux paysages, comme les côtés plus difficiles à vivre. Finalement, mon objectif étant de sensibiliser sur des sujets importants et sur du tourisme plus responsable. 

  • Tu es une grande baroudeuse, peux-tu nous dire quelle est ta vision du voyage?

Pour moi et depuis toujours, voyager c'est sortir de sa zone de confort. C'est aller à la rencontre des populations et accepter d'être à l'écoute de l'autre pour apprendre de nos différences. C'est également garder un esprit ouvert, pour pouvoir découvrir de nouvelles cultures, accepter les différentes visions, en apprendre sur la Religion, les traditions et les coutumes de chacun sans essayer d'imposer notre perception. Pour moi il y a une grande différence entre le Voyage et les "vacances". Dans le sens où rester dans un hôtel pour se prélasser à la piscine, je vois cela comme des vacances, pas comme du voyage. En revanche faire un road-trip pour aller à la rencontre des gens, c'est là que commence la réelle expérience !

  • Qu’est ce qui t’a donné envie d’entreprendre toutes ces explorations? Quand as-tu attrapé le virus du voyage?

J'ai vraiment attrapé ce "virus" quand j'étais au lycée. J'ai rencontré une amie qui m'a longuement parlé de ses histoires de voyage et de ce que ça lui avait apporté d'un point de vu personnel. En écoutant ses témoignages, je n'ai vite eu qu'une envie : faire pareil à mon tour. Dès que j'ai eu 18 ans je suis alors partie pour mon premier voyage en solitaire, un mois en Irlande. Depuis, cette envie ne m'a jamais quitté et j'ai envie de faire du voyage ma vie quotidienne. 

  • Tu voyages souvent seule. Cela te demande t-il une organisation particulière, des précautions ? 

Pas vraiment, dans le sens où je n'ai jamais eu peur de partir seule et jamais eu peur de l'indépendance, au contraire ! Personnellement, je n'ai aucunes difficultés avec le fait de devoir organiser tous mes voyages seule. J'aime ce sentiment. Être seule, c'est être totalement libre. On peut faire ce que l'on veut, se laisser porter, changer d'avis à chaque seconde et prendre les décisions qui nous semblent les plus adaptées à notre vision du voyage, sans attendre l'approbation de quelqu'un d'autre. Le mot "solitude" paraît souvent négatif alors qu'en réalité il ne l'est pas du tout. Cela fait beaucoup de bien, permet de se ressourcer, que de se retrouver seul(e) face à ses envies. De pouvoir prendre le temps de réfléchir, et surtout faire des rencontres parfois improbables !

  • As-tu des conseils à prodiguer aux femmes qui souhaitent voyager seule mais n’osent pas sauter le pas? 

Pour moi, il n'y a pas de réelle excuse qui puisse justifier de ne pas sauter le pas. Tout est dans la tête ! C'est vrai que nous avons souvent des peurs, ou même que notre entourages nous met des peurs et craintes en tête. Il faut faire un réel travail sur soi, se mettre un coup de pied aux fesses ! Car l'expérience en vaut le coup. Il faut se lancer en acceptant de ne pas être prête à 100%, et se laisser porter par la magie du voyage. Après, il faut bien sûr rester vigilant(e) ! Appliquer les mêmes précautions que dans la vie de tous les jours : faire attention à ses affaires, prendre des précautions le soir, garder un oeil sur ses fréquentations...

  • Tu voyages afin de réaliser des reportages sur les populations rencontrées ? Comment définis tu les angles et sujets que tu souhaites aborder?

En effet, j'essaye vraiment de faire en sorte que mes reportages tournent autour des populations et des cultures des pays que je visite. Je définis mes angles souvent à l'avance ,en ayant une idée précise, soit au fil de mon voyage, en fonction de mes découvertes. Il arrive que je veuille parler de la culture d'une population sous ses différents aspects, parfois j'ai plutôt envie de faire un focus sur une religion ou sur une tradition. Il y a plein de possibilités ! J'apprécie justement cette liberté, pouvoir aborder tous les sujets !

  • Quel est le voyage qui t’a le plus marqué ? Peux-tu nous l’expliquer… 

Tous les pays que j'ai visité m'ont marqué d'une façon ou d'une autre ! Je ne pourrais pas choisir un seul pays, c'est trop dur ! La Tanzanie m'a, par exemple, beaucoup marqué pour ma rencontre avec les Maasaï, La beauté et la pureté des paysages Islandais m'ont coupé le souffle, le Vietnam m'a vraiment étonné par sa jolie culture, etc.. 

  • La situation la plus improbable à laquelle tu as été confrontée?

La plus improbable, mais aussi l'une des plus belles que j'ai eu l'occasion de vivre, c'est quand je me suis retrouvée à galoper sur un cheval au milieu des animaux sauvage, en pleine Savane. C'était un rêve que je pensais absolument irréalisable ! Et finalement, totalement par hasard, j'ai pu en faire l'expérience lorsque j'étais au Kenya. Le moment était vraiment magique, en pleine nature, au milieu des zèbres et girafes... MAGIQUE.

  • Quelles sont les situations que tu conseillerais à une femme qui souhaite voyager seule? À L’inverse, que tu déconseilles? 

À mon sens, il n'y a pas vraiment de situations "conseillées" ou "à éviter", comme je l'ai dis plus haut il faut être vigilant(e), comme on peut l'être dans la vie de tous les jours ! Si vous arrivez quelque part ou vous ne vous sentez pas en sécurité, suivez votre instinct et n'hésitez pas à vous intégrer à un groupe de voyageur. Cela peut être rassurant ! Les rencontres sont très faciles lorsqu'on voyage seul(e) et qu'on fréquente les auberges de jeunesse par exemple. Elles peuvent faire beaucoup de bien lorsque la solitude commence à se faire ressentir !

  • Tu ne voyages jamais sans ..?

Ma caméra évidemment ! J'ai un rapport très fort avec la transmission par l'image et j'aurais beaucoup de mal à ne pas prendre de photos ou de vidéos des endroits que je découvre et des gens que je rencontre. J'ai besoin de créer des souvenirs d'abord pour moi et puis aussi pour partager avec ma communauté ! 

  • Et ton prochain voyage, c’est pour quand ? Et ou ?!

Je retourne en Tanzanie fin octobre et pour quelques semaines ! J'ai hâte !

Vous pouvez retrouver tous les reportages & aventures d'Olivia sur son Blog : Le Ptit Reporter !